AntiBabyPiercing

Forum de modifications corporelles
 
AccueilAccueil  Portail ABPPortail ABP  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Mar 19 Juin 2007 - 11:20

Salut les Bod Modés......

Un petit Topic pour réunir vos créations.......

A vos plumes, les artistes....... clin d oeil

Alors je lance les hostilités avec un petit Salm griffé hier soir sur mon vieux Bloc...c'est un premier jet...et va falloir que je le retouche la moindre......


- Modifié -


Un frisson me traverse, me transperce...
Je verse...

Une seconde se passe et une nouvelle étape est franchie....

Mon corps se révèle, s'exprime, s'expose...
Une pause...
Quelques secondes hors du temps
La connexion avec l'instant présent

Un crochet de plus,
Non sans mal et c'est le cas de l'écrire...
Mes chairs hurlent, mais pourtant le plaisir l'emporte à chaque fois...

La cordelette se tend...
Une perspective nouvelle s'ouvre devant mes yeux...

Un soupir...
Pire...

Un gémissement...
Je mens....

Cette douce chaleur, me leurre...
La peur, cette vieille consoeur, n'est plus qu'un point à l'horizon...

Ultime frisson !
Mes orteils décollent, quittent le sol...
Mon esprit s'envole
La découverte folle et pourtant si réele...

La sensation d'ETRE, de vivre...
Ivre ? je le suis...
De liberté, empris du sentiment d'exister...

Néanmoins l'impermance est de mise,
Le sol se représente à mes pieds...
Lourd mais léger, je réapprends le contact terrestre...
La déconnexion fut mystérieuse, mystique, si périlleuse..

Mais je me sens grandi...
Grand ai-je dit ?
Fort ! Fort d'avoir pu me confronter à moi-même, mais de n'avoir ressenti cela que comme une union charnelle...

Entre le substantiel et le spirituel
Entre l'organique et l'immatériel

J'attéris en douceur, jusqu'à la prochaine escale...
Aux frontières de l'esprit, à découvrir de nouveaux paysages...

Vous avez dit Sage ?
Revenir en haut Aller en bas
*Anne-So*
Forum is a bad drug
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4962
Age : 27
Ville, pays : Pézénas
Date d'inscription : 16/06/2005

MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Mar 19 Juin 2007 - 11:25

J'aime bcp le rythme de ton slam :)

*Suit atentivement le topic*
Revenir en haut Aller en bas
http://svatantrata.karma-kusala.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Mar 19 Juin 2007 - 16:45

J'aime bcp Mr.Yak clin d oeil

Touche de tes doigts
Laisse les courir
Toile de moi
Coule l'avenir

Mélange les couleurs
Palette de sentiments immenses
Mais qui en est l'auteur?
Quand ils n'ont plus de sens?

Van Gogh?
De Vinci?
Picasso?
Boticelli?

Surement pas.
C'est en trompe l'oeil

Tu me pinces ô non!
Je ne rêve pas
Ca reluit, ça glisse entre nos doigts
Nos serments à l'unisson

Dessine moi les contours
D'un paysage couleur pourpre
Comme deux couleurs complémentaires
Nous illuminerons le décor

Notre pigment dit la vérité
Nous liant contre notre volonté
Et déjà l'on se dilue
Dans ce tourment de déjà-vu

C'est coloré
On a faillit passer à côté
L'acrylique nous rongeait
A peu de chose près, c'était parfait

Telle une éponge qui efface
J'absorbe la moindre trace
La détache de la couche en surface
J'ai peur que tout se gouache

De composition différente
Le vide nous tente
On a du mal à sécher
Les larmes nous ont-elles trop imbibées

Ce silence à couper au couteau
Nous impressionne
On a décidément pas de pot
On se perd dans notre propre tableau...
Revenir en haut Aller en bas
Skin Of Steel
Guedin du skalpel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 17127
Age : 87
Ville, pays : Sin City! Nice
Date d'inscription : 04/07/2006

MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Mar 19 Juin 2007 - 17:07

Casquette,
Chaussettes,
Casquette, chaussettes et blanches basquettes,
On est des racailles et on se la pète!

Les gauthiques, on les nike,
Les sataniques on les pète!

On fume des bédos,
On connait pas H2o!

Et les meufs on les trame pas dans une tente,
Mais dans une cave en tournante!

Et les p'tits d'la téci y s'la pètent
Par ce que c'est casquette chaussettes et blanches basquettes,
On est des racailles et on se la pète!!!


*Combien de fois on a pus la chanter assis sur la place de la sirène en regardant la racaille passer^^*
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/TAxRACE#!/profile.php?id=100000157665952
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Mer 20 Juin 2007 - 19:35

Aaaaah sympa comme tout ce topic niais
Reste à voir si je vais oser poster après vous, c'est vraiment bien! Mr Yak, j'aime beaucoup les vers là :
"Entre le substantiel et le spirituel
Entre l'organique et l'immatériel"
Et Neur [Asthenie], j'aime bien ce paragraphe :
"Telle une éponge qui efface
J'absorbe la moindre trace
La détache de la couche en surface
J'ai peur que tout se gouache"

^^

Bon allez, go pour le mien, c'est un poème en prose :


Rêve vert
Ou la première gorgée d’Absinthe


Rêve vert, tendre prairie liquide…

Ce parfum, lourd et capiteux, celui qui évoque l’exquise promesse de l’ivresse future, l’espoir verdoyant d’une trêve…
Un verre inhumain, glacial et dur, collé contre des lèvres souples et moites, unis en un étrange baiser éphémère…
Puis brusquement, cette sève d’émeraude qui emplit la bouche, se plaque contre la langue, envahit le palais ! C’est la forêt faite velours, c’est l’alpage devenu satin !
Puis c’est une lave de jade qui s’immisce et coule dans la gorge, embrasant la chair à son contact… C’est un incendie, flammes glauques surgies d’abîmes inaccessibles et lointains…

Liqueur d’Artémis, tendre prairie liquide…

Le sang devient sève, son rouge verdit en une pâle lueur maladive, les yeux s’écarquillent et semblent rayonner d’un éclat maléfique…
Une douce chaleur se répandant dans les membres, qui s’engourdissent et s’alourdissent comme au terme d’une trop chaude journée d’été… Au même moment, les sons s’entrelacent, s’accélèrent et vibrent plus fortement, les notes argentines s’agencent pour former une étonnante symphonie, simple et belle comme le murmure d’un ruisseau à la naissance du jour. Les couleurs se mêlent également ; mais est-ce des couleurs, est-ce des sons ? Tout ne fait qu’un, et la vie est un vaste tableau surréaliste où la musique sourit et la lumière hurle…

Rivière printanière translucide, tendre prairie liquide…

Et c’est l’esprit qui s’ouvre, l’abréaction explosive. C’est un fleuve de pensées obscures et inconnues, c’est d’abord l’effroi et l’épouvante, c’est un cri dans la solitude ténébreuse de la nuit, et c’est ensuite la sérénité, la torpeur tiède et l’inconscience, la griserie des idées qui tournoient, la tempête verte qui entraîne dans les profondeurs de l’abîme dont nul ne revient…

Aliénation, démence et passion…
Rêve vert, tendre prairie liquide…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Ecrire, ne faites rien d'autres que ça.   Dim 30 Mar 2008 - 17:26

Je pense que certains d'entre vous ont la plume pour passion, donc si vous voulez partager vos écrits, critiquez, ou simplement lire, faites vivre ce topic.

J'ouvre le bal avec un poème que j'ais écrit il y a fort longtemps.

Le but était double, respecter une forme traditionnelle du poème tout en y plaçant mes sentiments de l'époque.

L' Incompris... .

Ettoufé par le trop puissant malin
Je m'asphyxie dans ma chrysalide
J'aurais pu vivre bercé par vos mains
Mais fut rejeté car invalide.

Et contraint à vivre dans ce monde
Je dois sans fin voir ma gorge saignée
Et notre humanité si immonde
Chaque jour se complait à s'y baigner.

Le rêve s'est transformé en cauchemar
Le mal a du y jeté ses amarres.
Mais dans la flaque formée par mon sang

Je vois le plus beau des amours naissant.
Si pur qu'il en rend jaloux votre Dieu
Je t'en supplie, ne me dis pas adieu!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: sans prétentions aucunes   Lun 31 Mar 2008 - 17:10

Avant quand j'étais mega triste j'écrivais ce genre de chose :

Je ferme les yeux. Elles sont là accoudées au bar d’un pub. On dirait deux jumelles tellement la ressemblance est frappante, pourtant l’une est plus âgée que l’autre. La plus jeune allume une clope nerveusement, elle sait déjà ce que l’autre va dire, elle attend. Elle attend que l’autre dégaine son a(r)me, elle sait déjà qu’elle va venir foutre le bordel dans sa stratégie d’autoprotection bien programmée, dans cette mécanique bien huilée qui consiste à évincer tout ce(ux) qui pourrai(en)t être susceptible(s) de valoir la peine qu’elle se batte. Affectivement elle est déjà morte. Le décès a été prononcé plusieurs fois déjà, et pourtant Phénixe le sait, elle revient à la vie régulièrement, même si c’est à chaque fois plus difficile. Le goût de sa renaissance est toujours plus âpre. Elle attend, que l’autre parle, qu’elle entame la partie qui mènera sans doute à une nouvelle tentative de résurrection. C’est son job, c’est son but, c’est pour cela qu’elle a été crée.

- Phénixe. Tu es là et tu te demandes toujours la même chose : à quoi ça tient ? A quoi ça rime ? Est-ce que ça en vaut vraiment la peine ? Tu réfléchis. Tu sens monter LA pointe d’angoisse, celle qui fusille la volonté de te sortir de là, celle qui te fait clamer à qui veut l’entendre que tu es bien avec tes mecs de passage, et que tu n’as pas besoin de plus. Qui cherches tu à tromper ?
- Tu me fais chier Keyword. Chaque fois c’est la même chose, tu crois qu’il suffit de déployer tes ailes et de sortir ta belle armure pour que tout s’arrange. Ça ne marche pas comme ça.
- Non, tu sais aussi bien que moi que sans toi je ne peux pas. Je ne peux pas changer les choses sans ton consentement. Le maître c’est toi. Je ne suis qu’un logiciel de reconfiguration de données mentales. C’est à toi de m’activer. Je te donne les clefs mais c’est à toi des les utiliser. D’ouvrir les portes.
- Oui toujours la même rengaine sur ce libre arbitre à la con. Casse-toi Keyword.
- Arrête Phénixe. Pourquoi tu n’y vas pas, pourquoi tu ne lui laisserais pas une petite chance ? T’en as pas marre de te cacher ? Et si tu laissais quelqu’un t’approcher vraiment ?
- Pour quoi faire ? Explique-moi. Pour me retrouvée encore une fois sacrifiée sur l’autel de la connerie, de la lâcheté ? Je suis bien dans mon cercueil. J’en ai marre qu’on me ressuscite si c’est pour me faire plonger une nouvelle fois. Tu sais, le dernier a bien fait son boulot, il a achevé ce que les autres avaient déjà entamé.
- Mais tu n’as pas vécu la moitié de ce que tu as à vivre. Tu vas rester là attendre ? A perdre ton temps. Dans quelques années il sera trop tard. Alors tu laisses tomber, toi qui te bats depuis tant d’années, après tous ces efforts ?
- Justement oui, je suis fatiguée. Je veux qu’on me laisse tranquille.
- Toi, tu veux qu’on te laisse tranquille ? Toi qui, quand viens la nuit, réclame en pleurant l’attention et l’amour qui t’ont toujours fait défaut. Alors le monde des vivants, c’est fini ?

Lassée, Phénixe écrase sa cigarette. Elle sait que Keyword a raison, que c’est elle qui capte le mieux ses émotions. Que ses ailes sont toujours là pour l’aider. Que c’est elle qui la prend dans ses bras pour calmer ses larmes. Que malgré tout ce qu’elle vient de lui dire, Keyword sera toujours là.

- Je ne sais pas
- C’est déjà un début, ça ne veut pas dire non. Mais t’attends quoi ?
- Qu’il vienne, que je puisse le voir à la lumière de MA réalité, que je puisse sonder son regard, que je puisse éprouver ses bras, sentir son parfum. La seule question que je me pose est : quelle est la distance ?
- La distance ? Explique.
- Oui la distance entre ce que je fantasme et ce qui va se produire. Entre mon envie de me blottir dans les bras de quelqu’un et le fait que ce quelqu’un se soit lui. Entre la perception virtuelle et la texture du réel.
- Laisse moi t’aider encore une fois. Laisse lui te prouver sa valeur.
- Et si sa valeur ne comble pas mes attentes …
- Tu l’as toujours dit, c’est ton monde, ce sont tes règles. Tu feras ce que tu voudras.
- Tu me rattraperas ? Si je tombe ?
- Oui je suis là pour ça.

J’ouvre les yeux. Je suis chez moi vautrée sur mon canapé. Le bar n’existe pas. Pas dans le monde réel. Phénixe et Keyword sont deux extensions de ma personnalité. Elles ne prennent vie que dans Ma virtualité mentale. Cette conversation me fait sourire, parce qu’elle est le reflet de ce que j’étais il y a encore peu de temps.



Si ça vous plait, je vous posterai la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Lun 31 Mar 2008 - 18:34

Eh y'a plein de belles choses là, c'est une bonne idée de topic.

Hum des chansons ou textes ça dépend lol:

Mon homme torturé

Vous savez il est blessé
J'ai eu beau chercher
Au plus profond de son âme
Caché derrière tant de larmes
Il avait bloqué toutes les issues
Mis des palissades, des murs à mon inssue

Il a tout oublié
Rangé dans ses pensées les blessures du passé
Il n'a pas fait le tri, il préfère les laisser vagabonder
Dans son jardin secret
Au milieu des roses et orchidées

Refrain:
J'ai tout donné
Ma patience, mon amour
Ma gratitude et ma gaieté
Tout ce que j'ai récolté était,
A mon plus grand regret
Un homme semé de doute à présent
Pillé par des sentiments
Qui n'étaient jamais nés

Son sourire je ne l'ai pas connu
C'est elle l'ex fière d'elle qui a tout reçu
Voleuse de tendresse elle a préféré tout garder
De cet homme torturé

Mon homme torturé...

Le sien ou le mien ?
Elle a tout subtilisé il ne me reste rien
Un grand vide le ronge
Vide auquel je n'est pas accès, je n'ai droit qu'aux mensonges

Je ne suis pas faite pour ça
Ce que je lui apporte il ne l'acceptera pas
A quoi bon essayer de lui transmettre
Joie, réconfort, compréhension et Amour peut être

Refrain:
J'ai tout donné
Ma patience, mon amour
Ma gratitude et ma gaieté
Tout ce que j'ai récolté était,
A mon plus grand regret
Un homme semé de doute à présent
Pillé par des sentiments
Qui n'étaient jamais nés


L'appel d'un ange

Perdus dans l'immensité
Brume aveuglante
Nous sommes étouffés
Pas moyen de perdre pied
A jamais
Dans l'éternité

Il n'y a pas de lumière
Pour nous éclairer
Elle ne fait que nous aveugler
Le traditionnel paradis
Devient alors pour nous
Un défis

Refrain:
Les ailes nous permettent de voler
Mais nous n'avons aucune liberté
C'est ça que vous nommez un ange ?
C'est étrange...

Penchés par dessus les nuages
A la recherche d'un regard
Tout n'est que mirage
Personne n'entend nos cris
Si intense soient-ils
Ils restent en suspend

N'atteignent pas la vie...

Tendez nous la main
A l'aube du petit matin
Cherchez nos visages angéliques
Comme le veut l'éthique
Les anges peuvent à nouveau mourir
Sans l'un de vos sourires

Refrain:
Les ailes nous permettent de voler
Mais nous n'avons aucune liberté
C'est ça que vous nommez un ange ?
C'est étrange...


Bon le suivant il est glauque mais je l'aime quand même...

Machination

Ecoute bien, elle n'est plus très loin
Enfermant mon être au fond d'elle, elle m'atteint
Et tout recommence...
Une mélancolie sans saveur,
Je perds connaissance...
Etouffée par mes plus grandes peurs

( Un, deux, trois...)

Regardes, ma douleur saigne encore
Elle continue à salir peu à peu mon corps
Je dois un jour y mettre un terme...
Ne pas entretenir cette peine,
Je suis face à un dilemme...
J'aime éperdument ces idées malsaine

( Un, deux, trois...)

Refrain:
N'essaie pas de m'y arracher
C'est à tout jamais que j'y suis enchainée
A cette machination infernale
Créée par moi même pour me faire du mal
J'aime m'y laisser tomber en silence
Pensant y atténuer mes souffrances

Moment privilégié...Qu'est cette absence

Mes yeux n'offrent plus aucunes étincelles
Elle détruit en moi ce que je lui offre, chaques parcelles
Sage pantin désarticulé...
J'ai pleuré mais avant,
C'est de sa haine qu'elle m'a maculée...
J'ai perdu bien trop de temps

( Un, deux, trois...)

L'entends-tu qui ne peut s'empêcher de rire tout bas ?
Le regard sagement voilé j'ai perdu tout éclat
Elle, Lentement passe...
Accomplie fièrement sa tâche,
C'est à cause d'elle que je trépasse...
Sur ma tombe maintenant elle crache

( Un, deux, trois...Nous ne formons plus qu'un, elle et moi.... )

Refrain2 :
Tu ne pouvais pas m' y arracher
C'est à tout jamais que j'y suis enchainée
A cette machination infernale
Créée par moi même pour me faire du mal
J'aimais m'y laisser tomber en silence
Accentuant mes souffrances

Moment d'insouciance...Qu'étais ces absences...


Des ptits poêmes:

Trahison

Je n'arrive pas à comprendre qui tu es
Je doute de ta soi disant authenticité
Tu as pu tromper ceux qui t'aimaient
C'est un poignard dans le dos enfoncé

Des paroles qui se veulent tendres
Pour mieux pouvoir, tous nous duper
Comment n'avons nous pu comprendre
Que tu n'es en fait qu'un diable déguisé

Sous le plus beau costume de l'amour
Qui aurait bien pu, dis moi, s'en douter
Je pensais que tu serais là, toujours
Mais sans prévenir tu t'es envolé

Ton jeu a finalement été percé
Même si je ne veux pas y croire
Il n'y aura pas d'autres coups de dés
Sur le tapis de la trahison noire


Cerisier

Regard vers la fenêtre ouverte,
Vue sur le cerisier
Gouffre au plus profond de mon être,
Noyée dans mes pensées

Cigarette à la main,
Poumons remplis de fumée
Peur des lendemains,
Impression d'être étouffée

Musique et paroles envoutantes,
Apaisée dans mon repaire
Sentiment d'être inconsciente,
Moment où rien n'est clair

Pas âmes qui vivent dehors,
Aucun souffle de vent
Comme si tout était mort,
Feuille qui tombe lentement

Fenêtre refermée,
Vue sur le cerisier..



Bon pis on va ptet s'arrêter là !
Je suis pas une grande plume mais bon j'aime bien écrire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Lun 31 Mar 2008 - 23:28

Le Yak ton texte est magnifique!





Voilà un ptit bou du mien, pas encore retouché non plus du reste jen met qu'un petit bout car mon texte n'est pas fini est fait plus d'une dizaine de pages :



Nous dirons pour le moment que mon dessein, actuel, serait de trouver l’amour et de m’épanouir au sein d’un couple durable. Durable, donc qui perdurera dans le temps. Durable ne veut pas dire stable, non. Un couple durable peut être instable, il peut rencontrer de nombreux obstacles et en souffrir. Il faut des difficultés. Sans difficultés un couple n’a plus de but-s. Toutes ces choses plus ou moins visibles et chiantes en soi, peuvent, si elles viennent à être supprimer être la cause d’un réel manque. Ces choses, peuvent provenir de l’autre, comme individu source ou de manière plus concise naître de la fusion du couple en tant qu’élément unitaire. Je veux un couple. Je veux faire partie de ce couple. Tierce personne participante. Adjointe décisionnelle. Qu’il soit non sans surprises. Nouveautés perpétuelles. Comme un renouvellement des chairs, esprits et autres composantes. Que rien n’arrive à épuisement. Ni notre imagination, ni nos envies. User et abuser du sexe. Élément glu. Joint. Complicité sans mesure. Besoin, appelle d’air. Pénétration. Langue affûtée. Je suis crue. Je ne suis pas une de ces poupées qui sa satisfont de peu. Je suis exigeante. D’une exigence telle que je préfère ne pas faire l’amour plutôt qu’être déçue. Je le dis. Je déçois. Surprends. Fais jouir. Joue mon rôle. A la perfection. Début de l’acte, les trois coups sont donnés. Texte appris par cœur. Récitation. Applaudissement. Fin de l’acte. Représentation chaque soir. Entrée dix euros. Voyeurisme penaud. Affairée je surprends. Nous ne ferions que cela. Emploi du temps conçut par nos soins. Les mois et le temps n’y changeront rien. L’amour ne défaillira pas. Nous serons une caricature abordable du couple lesbien cultivé et à l’emploi du temps trop chargé. Entourées par des amies formidables.


Voilà
biere
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Mar 1 Avr 2008 - 10:07

oh punaise mon Yak... et les autres moi je suis fan, continuez!!!

je suis là pour lire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Mar 1 Avr 2008 - 12:29

une de mes chansons assez vieille, j'en mettrais d'autres après:

INFANTICIDE

juste envie d'infanter
de le laisser mordre mes tendres boutons
et voir perler le sang
telle une rose sur le point d'éclore

juste ses bras m'étouffant
immobilisant mes mouvements
séquestration acceptée

juste son arme
puissante et vorace
creusant un sillon
qui pourrait me fendre
ne plus t'accepter dans ma couche
pour ne pas en mourir
dépendante de cette drogue...

mon antre est tellement macabre
un ventre impropre à la vie
souillé cette fois encore
et demain selon ton envie

cette chambre cloisonnée me blesse
ce verre pilé au fond de mon sarcophage
attise mes chairs
il me réveille...

dans deux heures j'aurais expirée sous ses assauts infligés par amour

j'ai horreur de ses yeux bleux gris
je suis de nouveau sa chose
je me sens partir
déjà...

il m'embrasse lèche mes plaies
ses démons me poursuivent
pour ne laisser que ma carcasse sans vie
tortures à petits feux
sans observer mes astres solitaires
et emporter dans l'au delà
une bouffée d'air frais

je mourrais mille morts
il me regardera souffrir
sous sa faux impitoyable
mes tendres morceaux
son trophée...

pourriture sans innocence
je n'éprouve plus rien
il a obtenu tout ce qu'il voulait
je n'y échapperais pas

et dans ce fourneau qui m'accueille
je ne peux oublier qu'une nouvelle poupée me remplacera encore dans l'anonymat
encore dans l'anonymat....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Jeu 3 Avr 2008 - 13:55

Aucun lien entre les 3 déviations mentales qui suivent.

1.
Ecrit une histoire bien dégueulasse s'il te plaît, un truc qui serait l'équivalent littéraire d'une soupe de régurgitation avec fricassé de déjection anale arrosé d'éternuement servit aux Ritz.
Tant que tu y mets la forme alors les cochons viendront se repaître, et la porcherie n'a pas de limite tu le sais bien...plus c'est sale et plus ils vendront ta merde.. .




2.
J'ais été profondément écoeuré de constaté que l'écriture avait son époque, j'aimerais être intemporelle, n'être reconnus ni de mon vivant ni dans 10 ans ou 1000 ans, voyez l'importance du "1", c'est dans cette unité que j'éxiste, il me faut vivre à l'instant ou ma pensée jaillit telle une éructation de mot sur ma conscience, aussitôt engloutit pour disparaître dans votre réalité.

C'est cette pensée qui est mienne et qui est un accouchement féroce que je ne peux contenir, son explosion est telle que la seconde d'après le vide stellaire s'est formé, je vous échappe, je le sais bien, il ne peux en être autrement, le poids gargantuesque de ma pensée, ce flot qui jaillit sans s'annoncer vient frapper avec la froiseur d'un couteau dans la nuit, un inconnu, je suis un inconnu à moi même, mes idées m'assassine avec la douceur du Lodanum et l'amertume de l'Absinthe, rien n'existe plus lorsque vous écrivez, rien n'existera jamais plus car vous êtes mort.

Pour écrire il faut être mort, c'est une condition, une contingence possédé par la certitude, sans la mort l'écriture est fade, elle se doit d'être acre, elle a le goût du jeu des acteurs, pas seulement des mauvais acteurs, des bons surtout, car c'est encore eux qui bluff le mieux, on ne peut mentir avec l'écriture, j'ais le désir, peu être le seul de l'autodafé des cochonneries qui s'engrangent pitoyablement dans vos bibliothèque, ily a un livre pour 1000 peut-être 1 livre pour 1 millions,"1", qui soit écrit par une âme et non par un être, il n'y a pas besoin d'écrire pour écrire, les mots ont ne les cherchent pas, ils sont là, ils lacèrent la chair et se délectent de notre sang, ils nous pompent et nous vident comme des vers inssatiable.

C'est dans ce vide que prennent forme les mots, des mots difformes, des mots sans lien à vous, des mots de rien pour vous, des mots qui sont mes maux. Vous me dites: "tu joues", mais joué donc avec mes mots et vous vous briserez les os.

Mon écriture n'est pas un éxutoire, ce n'est pas une petite mort, c'est une souffrance, la souffrance vient toujours d'un mal extèrieur, elle a une genèse, une naissance, on l'a nourrit de ses peurs, on l'a bercé de ses fantômes, on l'a regardé de ses yeux vides, cette maladie orpheline, ce mal d'or qui me ronge comme la rouille d'un clou sur la sainte croix....c'est votre monde, Dieu ne vous aime pas.




3.
J'ais entendu au loin le vent porté cette rumeur "La vie a eu raison de lui", vous dites que je suis mort, j'en suis bien aise.
La vie n'a pas de prix, c'est la mort qui a une valeur, sa valeur est sa raison, pas de pardon, juste une profonde inspiration, vous pouvez créer, vous pouvez détruire, vous pouvez créer des chimères pour tout détruire.
Je suis déjà mort et j'en suis bien aise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Slam du jour.... et il claque grave celui la !!!   Lun 24 Nov 2008 - 13:55

Y avait un topic que je ne retrouve plus....je suis un peu far west today ! hahaha

Je vous fait partager ma création de l'aprem....je vais aller un de ces 4 en studio pour y trouver un bon beat...



"Sang d'encre"


Après quelques longues minutes d'épuisantes tractations,
je me décide enfin a faire tomber le blouson,
et je révèle à la lumière et au reste du monde,
que sous ma peau c'est pas le sang mais l'encre qui m'innonde.


Au premier regard, c'est sur, on trouve toujours le sceptique,
qui te prend pour un marin, une pute, un tox ou un flic,
qui comprends pas qu'on puisse autant décorer son corps,
et qui maintient qu'on s'orne pour rejeter son sort.


Ensuite il te dit que tu pourras jamais t'en séparer,
que c'est comme un marriage mais sans divorce à la clé,
t'as beau lui dire que t'as signé en pleine conscience,
il te regarde avec un mépris qui confine à l'indescence.


Alors dans un frêle élan de vaine protestation,
je me décide finalement a remettre mon blouson,
pourquoi vouloir partager les étapes de ma vie,
avec de sombres quidams qui sont si fermés d'esprit.


Une fois le cuir bien calé sur mes deux épaules,
je tourne le dos a ceux qui croient que je joue un rôle,
a quoi bon passer pour celui que tu n'es pas,
alors que l'épanouissement passe par la confiance en soi.


Un peu dérouté par cette vague d'intolérance,
je garde le cap et je fais un pied de nez a la méfiance,
je refuse de me fondre dans cette masse si indigeste
et de finir dans le moule d'une société que je détéste.


Au coin d'une rue, alors que cette foutue lassitude me guète,
une enième âme érrante me fait la meme requête,
parce qu'elle vu un peu de couleur qui dépasse du blouson,
elle pense que je vais lui exposer le reste de ma collection.


Mais cette fois rien a voir, c'est avec fascination,
que l'autre te regarde et scrute ta peau avec obstination,
il te pose plein de questions, des plus futiles aux plus profondes,
il est si subjugé que ca donne vraiment envie d'y répondre.


Passé l'emerveillement naïf des premières minutes,
Tu te rends compte qu'en fait ca fait des heures que tu discutes,
Que tu partages ton expérience avec ferveur,
et que quand tu parles de ta passion, le temps n'as plus de valeur.


On se quitte sur un sourire plein de bonnes vibrations,
l'âme errante face à toi a compris tes motivations,
en l'espace d'un instant tu te met à réaliser,
que le monde n'est pas peuplé que d' incompréhensifs attardés.


Alors tu reprends la route, jusqu'au prochain arrêt,
ou tu devras justifier que t'es pas si différent qu'il ne parait,
mais tu le fais toujours en sachant qu'au fond,
c'est toi qui a dans les mains les clés de ton evolution.





Après quelques longues minutes d'épuisantes tractations,
je me décide enfin a faire tomber le blouson,
et je révèle à la lumière et au reste du monde,
que sous ma peau c'est pas le sang mais l'encre qui m'innonde.



Et voila, m'sieurs, dames.....

clin d oeil


Dernière édition par Mr. Yak le Lun 24 Nov 2008 - 15:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mylou
Un sur deux
Un sur deux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 29696
Age : 35
Ville, pays : Avignon
Date d'inscription : 04/11/2004

MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Lun 24 Nov 2008 - 13:58

retrouvé ^^

_________________
LONG HAIR DON'T CARE
Revenir en haut Aller en bas
http://leslivresdemylou.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Lun 24 Nov 2008 - 13:59

Merci merci !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Lun 24 Nov 2008 - 14:00

YAK: mega triste mega triste mega triste

c'est trop chouette... j'ai les larmes aux yeux....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Lun 24 Nov 2008 - 14:06

Bah c'était pas le but non plus quoi ! hahaha

Je pensais pas qu'il fesait "triste"........
Revenir en haut Aller en bas
CatFat
Gros chat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11488
Age : 32
Ville, pays : Paris
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Lun 24 Nov 2008 - 14:08

t'as une chouette plume et de jolies choses à dire ! faut pas être désenchanté malgré ce que nous chante une certaine rousse Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Lun 24 Nov 2008 - 14:09

Justement, ce texte, meme si il le montre pas bien, est plein de positivisme...mais c'est caché sous les mots ! héhé
Revenir en haut Aller en bas
CatFat
Gros chat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11488
Age : 32
Ville, pays : Paris
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Lun 24 Nov 2008 - 14:11

oui oui j'suis tout à fait d'accord, j'admirais le fait que tu n'étais pas désenchanté justement. c'est moi qui ne suis pas claire (bouh au lundi)
Revenir en haut Aller en bas
Kaitlyne
Précurseuse de la morue mania
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13383
Age : 28
Ville, pays : Nice
Date d'inscription : 27/12/2005

MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Lun 24 Nov 2008 - 14:13

il cartonne vraiment, et j'le trouve pas triste, plutôt positif malgré l'apparent "blasage" ( p'tin j'sais pas si ça veut dire quelque chose ça ‼ )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Lun 24 Nov 2008 - 14:26

ben moi c'est surtout que ça m'a touché .... d'où les yeux vitreux luisants...

je l'ai pas pris négativement bien au contraire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   Lun 24 Nov 2008 - 14:27

Bon tout va bien alors ! héhé

Imothep !

(qui veut dire, pour ceux qui ne le savent pas : "Celui qui vient en paix."....petite minute culturelle ! héhé...)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos Slams, Poèmes, Textes et autres compositions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Détournements de textes (et autres stupidités)
» Poster vos poèmes et poésies.
» * Pécule ou aide à la reconversion - Textes règlementaires ....
» Sources de calcium - pour Melplan (et les autres !lol)
» cododo et gène vis à vis des autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AntiBabyPiercing :: Zone Hors Sujet :: Zone de détente :: Musique-
Sauter vers: